Vivre la fête des lumières de l’intérieur

Carlton Lyon

Il y a quelques semaines, la fête des lumières battaient son plein. Je connaissais déjà cet évènement mais en tant que lyonnaise fraîchement débarquée c’était ma première édition. Une première édition que j’ai pu vivre de l’intérieur grâce à l’invitation de l’hôtel Carlton Lyon MGallery (oui le nom est long).


Vivre un moment à l’hôtel Carlton Lyon MGallery

Hôtel Carlton MGallery by SofitelCe n’est pas tous les jours que nous allons dormir au Carlton, mais avoir l’opportunité de le faire durant la fête des lumières est un réel privilège.
Situé au 4 rue jussieu, sur la presqu’île, l’hôtel est au cœur de Lyon et permet de découvrir la ville au plus près.
Le temps du séjour j’ai cru devenir une princesse. Il faut dire que pénétrer dans un hôtel 4 étoiles, c’est avoir quelques exigences : accueil soigné et chaleureux, prise en charge des bagages, chambre parfaitement propre et tirée à 4 épingles.Hôtel Carlton MGallery by Sofitel
A la hauteur de leur réputation, le Carlton Lyon MGallery est irréprochable. Vous avez le sentiment d’être l’unique client qu’ils doivent chouchouter.
Je ne sais pas si je dois parler tout de suite de la vue de ma chambre qui donnait directement sur la rue de la république ou si je dois attendre encore un petit peu…Mais admirer le lancement des festivités depuis sa fenêtre ça n’a pas de prix ! 
Hôtel Carlton MGallery by Sofitel
En tout cas, en arrivant à l’hôtel il y a une chose que je souhaitais faire ABSOLUMENT : commander un repas dans ma chambre (histoire de ne pas mourir bête) ! Le room service c’est le must quand tu n’as pas envie de sortir de ton lit. D’ailleurs en parler de lit, la literie au Carlton Lyon MGallery est juste incroyable. Vous avez la sensation de dormir dans du coton et vous fondre dedans (#bestnightever).Hôtel Carlton MGallery by Sofitel
Bon, est-ce que j’arrête de vous rendre jaloux ou mon culot m’amène à vous parler du petit déjeuner ? Les employés m’avaient prévenu : « notre petit déjeuner est très copieux, variés et sans comparaison »…Avec un tel descriptif impossible de passer à côté donc.
Hôtel Carlton MGallery by Sofitel Hôtel Carlton Lyon MGallery by SofitelHôtel Carlton Lyon MGallery by Sofitel
Les photos ne font pas honneur au petit déjeuner ! Imaginez le double…bacon, oeuf, pancakes, fruits exotiques…Bref l’un des meilleurs que j’ai pu tester à ce jour.

Avec tout cela, difficile de quitter cette petite bulle de confort et de revenir à la réalité…
Hôtel Carlton Lyon MGallery by SofitelNous sommes quand même sortis de notre chambre pour savourer les délicieux cocktails de l’hôtel durant leur after work. Nous en avons profité pour écouter Marion Borius, une chanteuse soul. De quoi nous mettre dans l’ambiance avant de se joindre au brouhaha ambiant de la fête des lumières. Hôtel Carlton Lyon MGallery by SofitelJ’habite, certes à Lyon, mais dans le 3e arrondissement. Et pour profiter pleinement de cet événement il est mieux d’être sur place. Séjourner au Carlton Lyon MGallery s’est assurer d’une soirée sans faute note.

La fête des lumières, une institution à Lyon

-> Point histoire
Je ne mettais jamais posée la question du pourquoi du comment de cet évènement. Le fait que Lyon soit la ville des lumières me paraissant une bonne raison. Historiquement une autre raison existe.

En 1850, les autorités religieuses lancent un concours pour la réalisation d’une statue, envisagée comme un signal religieux au sommet de la colline de Fourvière.

L’inauguration initialement prévue le 8 septembre 1852 est repoussée au 8 décembre en raison d’une crue de la Saône. Le jour venu, le mauvais temps va de nouveau contrarier les réjouissances : les autorités religieuses sont sur le point d’annuler l’inauguration. Finalement le ciel se dégage… Spontanément, les Lyonnais disposent des bougies à leurs fenêtres, et à la nuit tombée, la ville entière est illuminée. Les autorités religieuses suivent le mouvement et la chapelle de Fourvière apparaît alors dans la nuit. Ce soir là, une véritable fête est née !

Chaque année désormais, le 8 décembre, les Lyonnais déposent des lumignons à leurs fenêtres et parcourent les rues de la ville afin d’admirer des installations lumineuses exceptionnelles (source fetedeslumieres.lyon.fr).
Fêtes des lumières Lyon

Si vous vous demandez pourquoi il est inscrit « Merci Marie », voici l’explication : Une première église dédiée à la Vierge est construite à Fourvière en 1168. Elle est ravagée lors des guerres de religions qui opposent catholiques et protestants (1562). Restaurée, elle accueille les voeux successifs des habitants et des échevins face aux épidémies. Le 8 septembre 1643, les édiles et conseillers municipaux de l’époque (le prévôt des marchands et les échevins), montent à Fourvière pour demander à la Vierge Marie de protéger la ville de la peste qui arrive du sud de la France. Ils font le voeu de renouveler ce pèlerinage si Lyon est épargnée. Ce voeu est toujours honoré le 8 septembre.

-> Mon expérience lumineuse
Les années précédentes, la fête des lumières fut ternie par les attentats de Paris (et Nice). Les autorités avaient alors annulé l’évènement et l’année d’après l’affluence n’était pas au rendez-vous. 2017 marque sa vraie renaissance. Cette nouvelle version reste toutefois plus courte (ouverture à 20h et fermeture à minuit) et plus petite (uniquement sur la presqu’île) mais fut tout de même magnifique. Cette année, la Fête des Lumières a renoué avec 4 soirs de festivités. 4 soirées d’exception pendant lesquelles 1 million 800 000 visiteurs venus du monde entier ont déambulé de la colline de Fourvière à la place Antonin Poncet. En tant que bonne lyonnaise que je suis devenue, j’ai pu en profiter le jeudi soir afin d’éviter la foule du weekend et ce fut génial. Je vous laisse revivre ce doux moment à travers quelques photos.Fêtes des lumières Lyon Fêtes des lumières Lyon Fêtes des lumières Lyon Fêtes des lumières Lyon Fêtes des lumières Lyon

Un grand merci à l’hôtel Carlton MGallery pour cette superbe expérience !

Laisser un commentaire