Thaïlande, mon amour #2

Suite et fin de notre voyage en Thaïlande. Pour relire la première partie c’est ici.
Et pour comparer tous les vols c’est par là.


Jour 12 : Au petit matin nous sommes repartis, et cette fois-ci, direction les îles (mini van + bateau): Bonjour Koh Tao ! Je vous le dis tout de suite, cette île a été mon coup de coeur du voyage. Toute petite et pourtant tellement riche. Vous pouvez découvrir de magnifiques plages, passer votre diplôme de plongée, faire du snorkelling mais aussi faire la fête ! Arrivés en début d’après-midi, nous avons pris le temps de flâner dans la rue principale qui longe Sairee Beach, l’une des plus belles plages de sable blanc (et fin !) de Koh Tao.
Si vous cherchez un hôtel extrêmement proche de toutes commodités, de la plage de Sairee Beach, des restaurants et des bars, notre hôtel est fait pour vous !
Notre hôtel Ban’s Diving Resort : / Prix de 3 nuits : 165 euros pour 2 personnes (6000 baths).

Jour 13 : Journée farniente sur la plage de Tanote Bay
Nous avons privilégié le taxi pour nous y rendre car nous avions entendu trop d’avis négatifs sur la location de scooters. Il semblerait que beaucoup de loueurs prennent plaisir à inventer des rayures sur les scooters afin d’encaisser votre caution. Si vous faites le choix de louer, prenez chaque centimètre carré de votre 2 roues en photo !
Tanote Bay Koh Tao Tanote Bay Koh Tao
Le soir, il vous suffit de vous balader sur Sairee Beach pour trouver un restaurant ou un bar. Notre coup de coeur pour aller boire un coup est le Leo Beach Bar avec leurs fireboys ! Ce sont les meilleurs du pays et c’est impressionnant.
Fire boy Leo bar Koh Tao Fire Boy Koh Tao Leo Bar

Jour 14 : Sortie en snorkelling toute la journée (900 baths). Vous allez visiter tube et masque sur le visage différentes plages pour découvrir la faune et la flore aquatique de l’île. Vers 17h, s’il n’y a pas de vent vous aurez même la chance de voir des bébés requins à Shark Bay. La sortie se termine par la visite de Koh Nangyuan, une île uniquement accesible via ce type de sortie ou en taxi boat. Un mot : magnifique !
Koh NangyuanKoh NangyuanKoh Tao

Jour 15 : Dernière matinée à Koh Tao et départ à 13h pour Koh Samui, arrivés vers 17h. Je ne vais pas vous parler plus que ça de cette île. Je l’avais déjà visité durant mon premier séjour. Je n’ai pas eu de réel coup de coeur. C’est la plus grosse des îles et pour moi la moins authentique. Les plages restent belles mais il y a tant de choses à voir ailleurs qu’on a souhaité juste y dormir. L’objectif en fait, était de pouvoir dès lendemain se rendre facilement en speed boat à Kho Phangan pour la Full Moon Party. Dormir directement sur l’île était beaucoup trop coûteux. En tout cas, si vous restez peu de temps à Koh Samui, n’oubliez pas d’aller vous balader à Chaweng. Notre hôtel était à 1 minute à pied de la plage et du centre-ville de Chaweng. Géographiquement irréprochable, le reste laisse à désirer (la chambre de nos amis sentait l’humidité et leurs vêtements ont pris l’odeur). Si vous êtes de passage cela reste un bon compromis.
Notre hôtel B2 Samui Beach Resort : / Prix de 2 nuits : 165 euros pour 2 personnes (6000 baths).
Attention en période de Full Moon le prix d’une nuit d’hôtel flambe ! Pensez à réserver en avance.

Jour 16 : Après avoir acheté nos jolies tenues pour la Full Moon et trouvé une agence qui vendait des billets pour le transport (900 baths par tête) nous sommes partis en bateau direction Koh Phangan (comptez 30 min de traversée).
L’aller a été une vraie épopée, tant les eaux été déchaînées ! Il y avait tellement de vent que je me demande encore comment cela se fait il que nous n’ayons jamais charivé..Bref l’aller en plein jour et sans alcool dans le sang c’est gérable mais de nuit et quelques grammes plus tard on se demandait si on allait tous survivre au retour.
Si vous arrivez comme nous en fin de journée/début de soirée attendez-vous à payer 100 baths de plus pour vous rendre à la Full Moon. Il n’y a qu’une seule entrée quand vous arrivez comme nous via le port, donc impossible d’y échapper.
La FM c’est comme dans les films, de la musique différente dans tous les bars/restaurants, du monde de partout plus ou moins vêtu, plus ou moins alcoolisé, des stands pour acheter des buckets, des stands de nourritures et de peintures fluorescentes.
FullMoon Thailande
Je vais faire le rabat-joie, mais ne buvez pas dans le bucket d’un inconnu (il peut y  avoir mis de la drogue) et lorsque que vous achetez de l’alcool vérifiez bien que le bouchon est encore scellé. Souvent les thaïs remplacent le liquide par de l’alcool frelaté et attention les dégâts par la suite !
En ce qui concerne la drogue (douce comme dure), là aussi évitez à tout prix d’en avoir sur vous. Il y a pas mal de policiers en civil en Thaïlande et ils ne font pas de cadeau. Vous pouvez très facilement vous retrouver en prison, la possession de drogue est sévèrement punie dans ce pays.
Dernier petit conseil…S’il y a du vent ne vous mettez pas trop à côté des feux d’artifices, des spectacles de pyrotechnie…Pour la petite histoire, lors du passage à la nouvelle année un joli feu d’artifice à été tiré mais comme il y a eu du vent tout est retombé sur la foule…Dans un mouvement de panique nous nous sommes retrouvés par terre et écrasés par les gens tombés sur nous eeeettt les feux sont ensuite venus gentiment nous brûler la peau (je ne vous parle pas non plus des mèches de cheveux que j’ai perdu car cramés et de la GoPro qu’on nous a volé à ce moment là)…Donc évitez de vous retrouver là où vous n’arrivez plus à faire 1cm, là où il y a les feux d’artifices, car je vous confirme PERSONNE ne viendra vous secourir et tout le monde, même les organisateurs continueront à faire la fête comme si de rien n’était. C’est ça l’étranger, au final, plus de libertés, de folies, mais moins de règles de sécurité et plus de dangers. Pour info dans cette grosse bousculade il y a eu un mort. C’est pour ça que je me permets de vous alerter sur ce point là.
SINON, passez cet événement qui refroidit quelque peu, je vous confirme que la Full Moon Party c’est de la pure folie. Avant que tout cela se passe, on était comme des dingues. Clairement tu t’amuses avec tout le monde, tu danses sur la plages, il y a plein de bars qui proposent aussi leur musique/leur ambiance. L’alcool coûte relativement peu cher (150 baths). Danser en plein air par 30 degrés, entre potes c’est quand même le pied. Là-bas tu viens habillé comme tu veux. Plus c’est fluo et déluré mieux c’est, personne ne juge bien au contraire. Toutes les nationalités se mélangent avec la même optique : s’éclater.
Pour moi faire la full moon est un incontournable du voyage si vous aimez faire la fête !
FullMoon

Jour 17 : Rentrée tôt le matin de la Full Moon, cette journée à surtout servi à se reposer un peu et à prendre la route direction Bangkok. Là aussi nous avions booké notre voyage sur place, la veille dans une agence. Pour revenir à Bangkok, une navette est venue nous chercher à l’hôtel pour nous déposer au port. Puis nous avons pris le bateau (comptez 2 à 3h de trajet) et enfin à 19h nous nous sommes installés dans un VIP Bus. Rouler de nuit dans ce type de transport n’est vraiment pas dérangeant. Le personnel est aux petits soins, nos sièges (massants ^^) s’inclinaient assez pour qu’on puisse dormir, il y avait évidemment un repose pieds, une télé pour pouvoir jouer à certains jeux. Nous étions traités comme des rois !
Nous avions faillit prendre le train de nuit et finalement pour le même prix nous avons eu une prestation bien meilleure !
Prix de transport : 1500 baths (40 euros par tête)
Thailande rencontre

Jour 18 : Enfin de retour à Bangkok, dernière destination de notre voyage. Cette première journée nous a permis de nous reposer pour de bon et de nous balader sans réel objectif. Parfois cela fait du bien de ne pas se servir du guide du routard.

Nous logions dans un hôtel situé sur Khaosan Road, appelé aussi la rue de la soif.
Cette rue a 3 vies ! Pour la petit anecdote, nous sommes arrivés le matin vers 8h. La rue était déserte, le sol un peu collant. Nous sommes allés bruncher..face à nous, une personne sur le point de faire un coma éthylique…OK ! Sans se poser plus de questions nous avons rejoint nos chambres histoire de se reposer un peu.
Vers midi, la rue est devenue un énorme marché avec des stands à perte de vue:  vêtements en tout genre, accessoires, cadeaux de souvenir puis passé 18h la rue s’est transformée en night club géant à ciel ouvert. Les stands de vêtements ont fait place aux tables de bars et restaurants. La musique est à son paroxysme, des vendeuses de ballons aux gaz hilarants vous font les yeux doux, bref changement d’heure changement d’ambiance ! Si vous souhaitez un hôtel au calme alors fuyez cette rue car il est impossible de dormir paisiblement avant 2h, heure du couvre feu.
Le soir nous sommes allés à China Town pour manger un bon canard laqué ! N’hésitez pas à vous y rendre, c’est une fois de plus très dépaysant. Nous avons fait le choix de manger dans un restaurant, mais il y a plein de petits shop où il est possible de manger directement assis dans la rue et pour trois fois rien.
Notre hôtel Khaosan Palace : / Prix pour 4 nuits : 130 euros pour 2 personnes (4800 baths).
Chinatown Bangkok

Jour 19 : Journée culturelle ! Nous avons visité les temples principaux de Bangkok c’est-à-dire : Wat Arun, Wat Mahatat, Wat Pho avec son célèbre buddha couché (15m de haut pour 46m de long) et enfin Wat Arun (mon préféré). Ce sont les plus spectaculaires et les plus beaux. Ici vous retrouvez le descriptif de chacun d’eux .
Je me suis vêtue de noir afin de respecter le deuil national après la mort du roi et nous avons adopté une attitude discrète et sobre. Nombreux sont les thaïlandais qui s’étaient déplacés et faisaient la queue pour rendre un dernier hommage à leur roi tant aimé. Attention, aux portes des temples, certains thaï vous feront croire qu’elles sont fermées aux touristes, ce qui est complément faux ! Ne faites pas demi-tour.
buddha couché bangkok

Jour 20 : Dernière journée « complète » à Bangkok. Après avoir un peu profité de la piscine nous sommes repartis au MBK center acheter nos souvenirs. Pas besoin de faire plusieurs endroits, au MBK vous trouverez tout ! Petit conseil…j’ai acheté un chargeur pour mon iPhone qui a pris feu lorsqu’il était branché a une prise…Du coup, je ne suis pas sûre que se soit une véritable affaire que d’acheter des produits high tech là-bas ;).
La fin d’après-midi a été consacrée à notre bien-être : pédicure, manucure et massage ! Si vous n’en profitez pas en Thaïlande alors vous n’en profiterez nul part ailleurs, ce sont les meilleurs. D’ailleurs j’ai été la seule courageuse à tester le bon massage Thai. Encore aujourd’hui je me pose la question quant aux objectifs de cette pratique. Plus je me faisais masser et plus je priais pour que ça s’arrête. Heureusement que je suis loin d’être douillette mais c’est loin d’être reposant. C’est un massage à faire réveiller un mort ! Je vous le dis !
Ensuite, avec Jonathan nous sommes allés nous faire tatouer dans la rue de notre hôtel. Au début on appréhendait un peu à choisir un salon de tatouage si proche de « le rue de la soif » mais les avis positifs nous ont décidé à le faire. Nous étions venus la veille avec nos dessins et avons eu un rendez-vous pour le lendemain. A 21h j’étais donc tatouée ! Super contente du résultat, je vous conseille donc d’y aller.
Mon salon de tatouage : Max Tatoo at Khaosan Rd : sa page facebook / son site internet 
Une fois tatoués, nous avons rejoins les copains pour faire la fête jusqu’à tard…enfin 2h du matin car passé cette heure la police débarque et ferme tout.
N’hésitez pas à vous rendre dans les rues parallèles de Khaosan Road. Elles ne manquent pas de charme, bien que tout autant touristiques cela reste plus calme et même plus jolie.

Jour 21 : 13h, départ pour l’aéroport…une journée bien triste qui nous a ramené à la réalité !

Conclusion : En 2012, c’était la première fois que je partais si loin. C’était pour me rendre en Thaïlande. Ce pays m’a donné le goût des voyages, m’a ouvert l’esprit (la perception de la religion entre autre) et m’a montré à quel point chez nous, la France, un « PID », pouvions avoir tant d’années de retard sur pas mal de points. Je suis allée en Thaïlande 2 fois et pourtant j’ai pratiquement vécu deux voyages différents. Se rendre dans ce pays c’est découvrir toujours de nouvelles choses et apprendre aussi sur soi-même. Essayez de sortir des sentiers battus, de ne pas faire comme tout les touristes. La Thaïlande authentique est tellement plus enrichissante.

Envie de partir aussi ? Tous les vols ici !!

Laisser un commentaire