Spiruline : les bienfaits d’une algue miracle

L’hiver passe et les rituels pour se protéger du froid et des microbes se suivent et se ressemblent souvent. Entre les recettes de grand-mères et les médicaments prescrits, il y a une sorte de ritournelle qui s’installe sans que l’on ne s’en rende compte. Pour autant, il existe des alternatives plus ou moins originales pour essayer de se donner un peu peps en cas de coup dur.

La spiruline en est une. Focus sur cette algue que beaucoup considèrent comme miraculeuse ! Après les bais de goji, avons-nous affaire à un nouveau phénomène ou à une simple mascarade ?

La spiruline

Inutile de penser qu’il s’agit d’un produit fraîchement découvert. Elle a fait son apparition sur terre il y a maintenant plusieurs milliards d’années, et été plus récemment consommé par nos amis les Aztèques et les Incas. Autant dire qu’elle a bien roulé sa bosse. Ils avaient rapidement compris l’utilité d’une telle algue dans leur alimentation, et avaient ainsi l’habitude de la manger très régulièrement.
Elle a ensuite fait son petit bout de chemin sur presque tous les territoires terrestres, et même jusqu’à chez nous. Vous pouvez trouver des agricultures traditionnelles de spirulines en France, si vous êtes plus enclin à faire confiance à des produits locaux.

Ses bienfaits

L’un des points les plus entendus sur la spiruline est son apport en protéines. En effet, elle en contient 50 à 70%, un chiffre relativement impressionnant. Pourtant ce n’est pas le seul point positif à lister.
Entre les oligo-éléments, les minéraux, le fer, les vitamines… elle est un excellent complément à la protéine animale. Pour de nombreuses personnes, et même de nos jours, la consommation de viandes est indispensable pour avoir une alimentation complètement équilibrée. Pour autant, la nature fournit assez de végétaux comprenant des protéines pour palier aux manques.

Les sportifs sont d’ailleurs « friands » de ce complément alimentaire, puisqu’il aide à diminuer les sensations de carences et de fatigue musculaire.

Des effets secondaires ?

Comme toutes les algues, elles ont tendances à stocker les éléments toxiques de son environnement aquatique, il est impératif de vérifier que la spiruline que vous sélectionnez provient bien de zones de culture contrôlée. Les métaux lourds comme le plomb, l’arsenic et le cadmium peuvent ainsi être présents dans l’algue. Par précaution, vérifiez bien toutes les mentions que l’on peut trouver sur les boîtes avant tout achat.

Comme il peut agir comme stimulant chez certaines personnes, il est aussi déconseillé d’en prendre le soir. De plus, il peut provoquer chez certaines personnes des troubles gastro-intestinaux ou des maux de tête. Dans ce cas-là, il vaut mieux adopter une consommation progressive avec 1 gramme par jour pour aller jusqu’au 5g.

Son utilisation

Vous pouvez la trouver sous différentes formes : cachets, gélules, poudres, paillettes… J’ai cependant une nette préférence pour les gélules qui passent beaucoup mieux avec un verre d’eau que les cachets, qui ont tendance à s’accrocher au palais. Comme le goût n’est pas, pour ainsi dire, « fruité », il n’est pas forcément agréable de s’en faire un jus. Vous pouvez néanmoins mélanger la poudre avec votre smoothie matinal pour profiter des bienfaits de l’algue sans faire grise mine. L’aspect gustatif ne sera pas trahi par cette facétieuse algue.

Ma mère avait l’habitude de faire une cure de spiruline quand elle avait un petit coup de fatigue. Et par mimétisme, j’ai bien voulu essayer pour voir si les effets allaient être aussi efficaces.
Comme mon alimentation réduit énormément l’apport en protéines animales, c’était aussi une manière d’apporter des éléments pour éviter toutes carences. Et quelle bonne surprise : les effets ont pris très rapidement.

La fatigue passagère disparait alors, et adieu les petits rhumes entre deux saisons. Je sens mon corps renforcé, et en forme pour affronter les différentes températures.

Où s’en procurer ?

De nos jours, il est relativement aisé de trouver de la spiruline dans de nombreux points de ventes. Notamment dans vos pharmacies et dans les magasins bio. Comme mentionné précédemment, il est clairement préférable de savoir d’où provient l’algue, et comment elle a été faite. Il est ainsi recommandé de privilégier les magasins bio, même si la traçabilité des pharmacies n’est pas en reste.

Cliquez pour voir en détails ces produits
Supert Diet
Flamant vert

Si vous aussi, vous connaissez d’autres marques, n’hésitez pas à poster dans les commentaires vos préférences.
Sur ce, je vous laisse, en vous souhaitant une agréable journée et à très vite pour une nouvelle chronique ! La bise.

 

Laisser un commentaire