Pâtes à la carbonara, la vraie recette

lesrecettesdejustine

Après avoir salivé devant les photos instagram de pâtes à la Carbonara de Charlotte (blog Hello Charlotte), j’ai décidé de vous proposer LA recette des pâtes à la carbonara. Ne levez pas les yeux au ciel, la recette est bien trop souvent revisitée avec des éléments farfelus comme de la crème, des oignons etc , là je vous divulgue la vraie recette comme en italie 😉 … Comme je vous en avais déjà parlé dans mon article de la « Pasta al limone », mon ami sarde Dimitri a souvent cuisiné pour moi lorsque je vivais à Milan et c’est lui qui m’a fait goûter pour la première fois les vraies pâtes à la carbonara ! Du coup j’ai pensé à partager avec vous  la recette traditionnelle à base de Pancetta affumicata, de Parmigiano Reggiano, des œufs et beaucoup de poivre.

J’ai trouvé la Pancetta affumicata dans le magasin Bail Distribution (LYON 7ème). Pour le parmesan, préférer un morceau que vous râperez vous-même – c’est bien plus savoureux en goût 😉

 

Pâtes à la carbonara, la vraie recette

Ingrédients (pour 4 pers) :

  • 400 g de spaghetti n°5 Barilla
  • 140 g de pancetta affumicata
  • oeufs extra frais (1 œuf/pers)
  • 150g de parmigiano reggiano fraîchement râpé
  • Huile d’olive (3-4 c à s)
  • Sel  & Poivre noir du moulin

lesrecettesdejustine

Tout d’abord, dans une grande casserole, porter de l’eau à frémissement. Lorsque l’eau frémit, saler avec deux grosses poignées de Gros sel.
En attendant, casser vos œufs dans un bol. Les mélanger en omelette puis ajouter le parmesan (vous pouvez en garder un peu pour votre présentation). Mélanger énergiquement jusqu’à la formation d’une mousse. Saler et Poivrer.
Dès que l’eau bout, plonger les pâtes pour une cuisson al dente.
Ensuite, dans une petite casserole, déposer l’huile d’olive. Lorsqu’elle est chaude, mettre la pancetta. La faire dorer. Une fois que la pancetta a une jolie couleur, la retirer du feu.
Égoutter les pâtes en gardant un peu d’eau de cuisson (l’équivalent d’une petite tasse). Les verser dans votre plat, puis mélanger dans un premier temps la pancetta (avec l’huile) puis dans un second temps, les œufs.
Enfin, remuer énergiquement de manière à ce que les pâtes soient bien enrobées du mélange et que les œufs ne cuisent pas trop.
Servir bien chaud avec du parmesan et du poivre en abondance.
lesrecettesdejustine
Pour la petite histoire, le nom «carbonara» viendrait peut-être de la couleur du poivre dans la recette, qui rappelle celle du charbon –carbone.  🙂

Laisser un commentaire