Lunettes pour tous

Un tiers des Français sont myopes selon la SNOF (Syndicat national des ophtalmologistes de France). Voilà, la bombe est lancée. Et c’est d’ailleurs avec ce constat alarmant que débute cette nouvelle chronique de la Parenthèse masculine.

Si les écrans lumineux ont grandement contribué à augmenter par trois ces chiffres durant les trente dernières années, il existe pour autant des alternatives pour retrouver une vue décente. Je ne vous apprends rien : la chirurgie oculaire devient monnaie courante, mais si comme moi vous préférez l’alternative old-school, cet article à la portée de toutes les bourses devrait vous plaire.

Vous l’aviez sans doute compris dans le titre, nous allons aujourd’hui nous concentrer sur les lunettes. Si nous avons régulièrement pesté contre ces dernières quand nous étions plus jeunes, elles sont devenues en grandissant de véritables atouts mode et réussissent même le pari de mettre en valeur certains visages.
Cependant, il n’est pas toujours évident de trouver du temps (et de l’argent dans une « moindre » mesure) pour combler cette envie en allant voir son opticien préféré. D’autant qu’il convient parfois de prendre rendez-vous avec son ophtalmologue pour savoir si notre vue s’est améliorée ou au contraire détériorée. Une procédure chronophage qui dissuade bons nombres de personnes. Si en plus comme moi vous ne savez plus vraiment quelle mutuelle vous avez, cela peut devenir un véritable casse-tête.

C’est alors qu’une de mes amies a mentionné lors d’un repas dominical le concept des Lunettes pour tous. J’ai sauté sur l’occasion pour fureter dans l’un de leur magasin et voir par moi-même ce qu’il en retourne.

Qu’est-ce que les Lunettes pour tous ?

Créé par Paul Morlet, un jeune entrepreneur de 26 ans en 2014, le concept n’a pas mis longtemps à trouver son public. 500 montures trouvent ainsi preneurs chaque jour, dont 50% uniquement dans leur boutique parisienne. La promesse d’une paire de lunettes à 10€ contre celles vendues à 475€ en moyenne par les opticiens fait rêver, et conquiert toutes les tranches d’âges, et classes sociales. L’entreprise estime ainsi possible l’ouverture de cinquante nouveaux points de vente d’ici à 2019.

J’ai donc testé pour vous la boutique lyonnaise, située au 3 Cours Gambetta, près de Guillotière. Au final, qu’est-ce que cela donne ?

Au programme de lunettes pour tous

Une organisation bien rodée

Comme un air de déjà-vu sans doute. Il suffit d’aller voir par vous même la ressemblance frappante avec les magasins d’Apple. Entre les tablettes tactiles, le côté minimaliste et les employés en polo uni, tout y est. Seules les lunettes nous rappellent rapidement où nous sommes, et heureusement que les prix pratiqués ne sont pas les mêmes.
La chance était sans doute de mon côté. Ce jour-ci, je n’ai pas eu à attendre bien longtemps pour qu’un aimable employé vienne vers moi m’expliquer le concept et les différents process pour obtenir sa paire de lunettes.

lunettes_pour_tous_camille8Comme vous pouvez directement passer un test dans les magasins avec un opticien, vous n’avez qu’à jeter votre dévolu sur l’une des paires disponibles et suivre les différentes étapes. Une variété un peu réduite à mon goût, puisque les montures proposées se ressemblent un peu, et seules quelques unes ressortent du lot. Mais ne boudons pas notre plaisir.
Le logiciel crée en interne est ludique à souhait. Les capteurs de la caméra permettent de centrer la monture par rapport aux yeux et la création d’une paire parfaitement ajustée. Toutes les informations supplémentaires sont ensuite transmises à une deuxième équipe qui s’occupe de monter le tout. Il suffit alors d’aller récupérer sa paire au stand réservé (à Lyon, il faut pénétrer dans une « deuxième boutique » collée à celle du magasin principal).

Attention cependant : le prix affiché sur les dépliants « 9,99€ » ne concerne finalement que la monture la plus basique. Tout va dépendre de votre défaut visuel, qui nécessitera des verres plus ou moins puissants, des options supplémentaires (anti-reflets etc.) et de la gamme choisie. Pas de quoi crier au scandale, puisque l’on peut facilement s’en tirer entre 40 et 50€ avec une paire toute neuve dans les mains.

Et au final ?

Ludique, rapide et accessible. Il faut bien reconnaître que les Lunettes pour tous tiennent plusieurs de leurs promesses. Si nous pouvons regretter le manque de choix en boutique (à confirmer dans les deux autres points de vente) et les 10 minutes annoncées comme difficilement respectées, la marque semble proposer quelque chose de complètement nouveau sur le sol français, et devrait à coup sûr répondre à une demande de plus en plus importante. L’idée de pouvoir changer régulièrement de lunettes sans casser sa tirelire est plutôt alléchante !
À noter qu’il existe à l’étranger un concept similaire depuis plusieurs années. Il est plutôt surprenant que la France n’ait pas importé l’idée plus tôt.

Sur ce, je vous laisse les enfants. La parenthèse masculine sera de retour le mois prochain avec un article mode !

logo lunettes pour tous
Logo des Lunettes pour tous

Vous souhaitez vous rendre dans l’un des magasins Lunettes pour tous ?
Un coup d’œil sur leurs horaires et adresses.

  • Boutique Paris (ouvert du lundi au samedi 10h-20h)
    3 Rue de Turbigo, 75001 Paris
  • Boutique Lyon (ouvert du lundi au samedi 10h-19h)
    3 Cours Gambetta, 69003 Lyon
  • Boutique Marseille (ouvert du lundi au samedi 10h-20h)
    9 Cours Jean Balard, 13001 Marseille

Visitez leur site officiel : www.lunettespourtous.com

2 Commentaires

  1. J’ai acheté ma nouvelle paire la semaine dernière à Lyon et je suis également séduite par le concept. J’adore le modèle que j’ai trouvé. La boutique est vraiment cool super moderne. Je recommande également !

    1. L’entreprise tient un très bon concept 🙂 J’attends juste de voir de nouvelles montures étoffer l’offre et je serais complètement satisfait 😉

Laisser un commentaire