Le roi Dagobear

Vous connaissez ce bon vieux Dagobear ?
Pas Dagobert 1er, le dernier des grands Mérovingiens, mais D.A.G.O.B.E.A.R.


En partant du constat que les sous-vêtements étaient majoritairement adressés à la gente féminine, Adrien Lemaire et Alexis Huille ont décidé de lancer la marque Dagobear en 2011.
Après tout, Monsieur a lui aussi le droit de porter de la qualité et non du caleçon de seconde zone. L’idée est en gros de donner de la couleur et de la bonne humeur là où la mode masculine était alors restée très classique et premier degré. Un vent de fraîcheur non négligeable et une modernité de ton utilisée sur leurs réseaux sociaux plutôt bien pensé.

To get what?

#ToGetHer. C’est le hashtag de la marque pour promouvoir ses produits sur les différentes plateformes connectées. Chez TARS, on est pas bien regardant, alors ça serait autant du #ToGetHer que du #ToGetHim, mais l’audace est là.
Pas question ici de faire dans la misogynie. Si littéralement, l’expression pourrait se traduire « pour l’avoir »/ »pour l’attraper », il s’agit ici bien évidement de second degré. Le concept de l’entreprise est la séduction par l’humour. Un #ToGetHer qui peut devenir par la suite #Together (#Ensemble). Si ce n’est pas beau ça !

Et en parlant de choses à obtenir, il faut bien avouer qu’en matière de packaging, les Dagobeariens savent mettre le paquet (#JeudeMots).

packaging_dagobear2

package_dagobear_1

C’est léger comme tout, à l’image de la marque.

Savoir mettre en avant ses produits sans même avoir ouvert le paquet, c’est aussi ça une idée smart pour séduire le client. On s’imagine dès lors que le contenu sera tout aussi attrayant. Et c’est le cas.

Comment ça se porte tout ça ?

C’est bien intéressant de trouver un vêtement beau, mais si il est impossible à porter, ce n’est même pas la peine. J’ai ainsi eu l’occasion de tester pour vous leur tout dernier produit, la chemise Dagobear*. Du tissu Oxford 100% coton les amis !
Si elle existe actuellement en blanc et en bleu ciel, elle est un pas supplémentaire pour l’entreprise qui agrandît par la même occasion leur catalogue pour notre plus grand plaisir. L’expérience fut très agréable et on sent le soin apportait aux petits détails comme les boutons en bois. Ils rappellent d’ailleurs les boutons de manchette et les nœuds papillons dans la même matière de la marque. Une cohérence dans leur identité visuelle à noter.

chemise-7bchemise-7a

Je conseille personnellement de le porter avec un manteau beige/camel pour justement mettre en avant ces petits boutons. Parfaitement cintrée et pas trop longue, la chemise est l’atout majeur de l’homme moderne qui souhaite se sentir bien dans ses baskets et plaire. Rappelons le hashtag régulièrement utilisé par la marque : #ToGetHer; précédemment expliqué. Je n’ai pas réussi à « getter » qui que ce soit, mais j’étais plutôt fier de ma tenue du jour !

*Vous pouvez retrouver aussi leurs nouveaux sweats sur leur eshop 

chemise-2

Soyons intime

Si vous cherchez des accessoires masculins, Dagobear est votre homme. En effet, comme mentionné dans l’introduction, la marque est principalement connue pour ses sous-vêtements, et je ne devais pas passer à côté de cette pièce maitresse.
Je pense répondre pour beaucoup d’entre vous, mais rien ne vaut un bon short pour traîner chez soi, et au diable les conventions. En même temps, difficile de faire la mou avec ce sous-vêtement.
Vous pouvez d’ailleurs retrouver toute une collection consacrée. Une ligne qui respecte toujours le code des trois couleurs (oui, je les ai vérifié un par un). Le parfait équilibre pour que les couleurs ne soient pas trop mélangées, et ne paraissent pas trop lourdes à l’œil.

Peut-être un poil trop léger en hiver pour vaquer à ses occupations et ne porter que ça, sa finesse est aussi sa qualité première. À titre personnel, je ne suis pas fan des sous-vêtements amples qui sont bien trop gênants lorsque l’on porte un pantalon par dessus. Ni trop large, ni trop long : juste la size qu’il faut pour ce caleçon signé par le petit logo de la marque. 100% coton certifié OEKO-TEX de surcroît !

Encore une fois, le souci du détail est bien présent avec les petits boutons en bois. Véritable plus que l’on retrouve sur de nombreux produits.

En conclusion

Pour être honnête : je ne connaissais pas la marque et ma curiosité était plutôt timide. Je craignais une présence trop importante de l’entreprise sur les vêtements (imposer le nom de sa marque de manière disproportionnée sur tous les produits, ce n’est pas chic). Si le logo de l’ourson est bien présent, il est discret et se fond très bien.
Un véritable coup de cœur pour la chemise parfaitement taillée. Elle m’a donné envie de suivre de plus près les prochaines aventures de ce bon Dagobear.

Un excellent cadeau pour Noël si vous n’avez pas encore d’idée. Et si vous hésitez pour la taille, les sous-vêtements mignons et colorés à souhait sont un parfait compromis. Ils existent plusieurs packs en vente sur le site boutique.

Une bien belle bise les ami(e)s, et on se revoit en janvier pour un article vitaminé !


Si vous aussi, vous êtes intéressé par les chemises : c’est par ici
Et pour les sous-vêtements : cliquez ici

PROFITEZ DE -10% SUR LE RESTE DE LA COLLECTION AVEC LE CODE PROMO: floriane_aguera

Visiter leur eshop

Photos Naty Pictures

chemise-1Article écrit en collaboration Dagobear

Laisser un commentaire